Règlement Electoral – BXFM 104.3

Règlement Electoral

Dispositif électoral 2018 pour BXFM ASBL

Élections Communales du 14 octobre 2018

Nous espérons produire des interviews électorales dans le cadre de la campagne pour les élections communales du 14 octobre 2018 à Bruxelles et périphérie.

Ces différentes interviews traiteront des élections communales bruxelloises et périphérie de 2018.

Nous souhaitons respecter la pluralité du paysage politique francophone sur base des 5 formations principales. C’est pourquoi nous nous intéresserons aux programmes électoraux des cinq grands partis démocratiques francophones représentés à Bruxelles et en périphérie en interviewant des candidats de ces partis

Ceux-ci seront issus : − soit des cinq grands partis francophones présents à Bruxelles (CDH, ECOLO, DéFI, MR, PS) − Soit des candidats des partis de l’Union des Francophones (pour les communes de la périphérie).

Nous proposerons aux candidats de se présenter et de présenter les réalisations et projets de leur liste ou coalitions participantes aux élections et ce ,si possible , dans chaque commune.

3 tentatives d’invitation seront faites par mail ou téléphone. Si le candidat ou le parti ne répond pas, cela relèvera de sa responsabilité.

Chaque interviewé sera amené à s’exprimer environ entre 3 et 6 minutes

Aux vu des spécificités des communes avec et sans facilités , des interviews de candidats de la liste

francophone à la province du Brabant flamand seront interviewés .

BXFM tentera également de réunir 5 jeunes candidats des 5 principaux partis démocratiques francophones pour avoir plus spécifiquement la vision des jeunes sur ces élections communales

Il est à noter que les candidats interviewés pourront, libre de droit, podcaster leur interview et la diffuser

Il n’y aura pas d’interactivité entre les candidats et le public.

Ces interviews ont pour but de sensibiliser les auditeurs aux élections communales d’octobre 2018

Ces interviews nécessitent un investissement de temps et de travail important mais le média radio se doit de participer à la démocratie en informant ses auditeurs sur le débat électoral malgré l’absence de soutien financier à la radio de la part des pouvoirs publics sur ce projet .