Le-Cinéma-en-Europe

Cinéma, Europe, Media

Cannes 2018 – Le cinéma dans l’Union Européenne

Alors que la Croisette accueille, jusqu’au 19 mai prochain la 71e édition du Festival de Cannes, Programme MEDIA, prix des places, fréquentation des salles de cinéma, nous vous proposons aujourd’hui un état des lieux du cinéma en Europe et la séance est aujourd’hui gratuite !

18.000 films ont été produits de 2007 à 2016, avec un saut de + 47 % sur 19 ans. Les principaux pays producteurs sont dans cet ordre : l’Angleterre, la France, l’Allemagne, l’Espagne et l’Italie. Le prix moyen d’une place de cinéma dans l’Union Européenne est de 7,1 euros. L’Angleterre et l’Allemagne sont les pays où le prix d’entrée en salle est le plus cher. C’est en Angleterre, en France, en Espagne et en Belgique que l’on va le plus au cinéma. Les principaux festivals sont Canne, la Mostra de Venise et la Berlinale.

Fondé en 1991, le Programme MEDIA de l’Union Européenne, intégré au Programme Europe Creative », soutient la diversité au cinéma et l’industrie audiovisuelle européenne, ainsi que leur pérennité sur le marché international. Il soutient également le marketing, la distribution, l’image de marque, l’exploitation et l’éducation cinématographique.

Le secteur audiovisuel européen, qui couvre les secteurs du cinéma, de la télévision, des jeux vidéo et du multimédia, représente un chiffre d’affaires annuel de quelque 107,4 milliards d’euros. Il emploie 1,2 million de personnes et le marché des vidéos de divertissement devrait, selon les estimations, progresser entre 3 et 6% par an.

Pour la commission de la culture et de l’éducation du Parlement européen, un secteur audiovisuel dynamique peut contribuer de façon positive au projet européen en renforçant les identités, en permettant d’exprimer les diversités culturelles ainsi qu’en favorisant le développement économique, l’intégration sociale et l’innovation.

Pour renforcer les capacités du secteur audiovisuel et promouvoir la circulation des œuvres audiovisuelles entre les États membres de l’Union, le volet MEDIA définit notamment les priorités suivantes :

  • La formation et la mise en réseau des professionnels ;

  • L’adaptation au passage au numérique ;

  • La facilitation des coproductions européennes et internationales ;

  • La visibilité de leurs projets sur les marchés étrangers ;

  • La commercialisation et la distribution transnationales au moyen de plates-formes en ligne ;

  • La recherche de l’intérêt du public pour les œuvres audiovisuelles