fast food, déchets

Actualité, Environnement, Europe

96% des fast-food ne trient pas leurs déchets

Gros producteurs de déchets, les fast-foods ne les trient pas, en violation de leurs obligations réglementaires, révèle une enquête de Zero Waste France réalisée dans l’hexagone.

Dans les grandes enseignes de la restauration rapide, des centaines de milliers de tonnes d’emballages restent non recyclés alors que la réglementation y oblige à partir d’un certain volume de déchets produits dont papiers-cartons, plastiques, métaux, verres et bois.

Pourtant, l’enseigne McDonald’s produit chaque jour, en France, 115 tonnes de déchets d’emballages. Soit 1 kilogramme par seconde. Pour la majorité des papiers et cartons usagés, ceux-ci sont envoyés en incinération et en décharge alors qu’ils pourraient être recyclés.

L’image environnementale en jeu. Pourtant les sites internet de ces grands groupes de restauration rapide affirmer travailler « depuis de nombreuses années à limiter les impacts environnementaux des déchets produits par leur activité. Visiblement des efforts sont encore à faire.

Afin de sensibiliser en ce sens, L’ONG lance une grande action. Les citoyens sont invités à interpeller les fast-foods sur les réseaux sociaux avec le hashtag #letripartout. Une pétition sera également adressée à McDonald’s, Quick/Burger King et KFC

Alessandra D’Angelo.