sepa, paiement

Actualité, Economie, Europe, News

Cash ou moyens de paiement virtuel : Comment paie l’Européen ?

Évolution des usages des différents moyens de paiement dans l’Union européenne, depuis 2000, l’utilisation de la carte bancaire continue de progresser pour devenir dominante alors que le chèque tend à disparaître. Toutefois, les habitudes de paiement portent de profondes disparités culturelles au sein des 28.

Qui est le champion de la carte bancaire ? Le roi du chèque ? Le numéro un du cash ? Malgré le passage à l’euro et la mise en place du SEPA, l’espace unique de paiement en euros, les habitudes restent fortement marquées par des spécificités propres à chaque pays, y compris au sein de la zone euro.

Ainsi, le Danemark est le champion de la carte bancaire. 81,3% des paiements scripturaux y ont été réalisés en « monnaie plastique » l’an dernier ! C’est l’un des pays scandinaves les plus avancés dans sa trajectoire vers un monde sans cash. La Banque centrale danoise a même cessé d’imprimer des billets en fin d’année dernière et externalisé la production de pièces (les couronnes danoises) à son voisin finlandais !

La Suède est la reine du « cashless ». Dans ce pays aussi, la carte domine et représente les deux tiers des transactions. Cependant, l’usage de la carte a en légèrement régressé au profit des virements (27,3% des transactions), notamment en raison du succès fulgurant de l’application de paiement instantané Swish, utilisée par plus de la moitié des Suédois.

Enfin, l’Allemagne et l’Autriche sont accros aux espèces. L’’Allemagne reste le pays européen où la carte est la moins utilisée : elle ne représente que 19% des paiements scripturaux (seul le Luxembourg en Europe est en dessous à 5,3%). En revanche, c’est le pays où le prélèvement est le plus répandu (50,6% des transactions). C’est surtout un pays qui reste résolument attaché au cash : selon une étude de la Bundesbank, les Allemands réaliseraient plus de 80% de leurs transactions en espèces (contre 55% pour les Français ou des Belges par exemple), un record partagé avec les Autrichiens.

Alessandra d’Angelo.