Economie, Europe, Technologie

Le secteur du textile en Europe

Plus de 75 millions de personnes travaillent dans l’habillement dans le monde, un secteur particulièrement exposé aux violations des droits de l’homme.

Il y a quatre ans, l’effondrement du Rana Plaza au Bangladesh, un immeuble abritant des ateliers de confection, a mis en lumière les conditions parfois désastreuses dans lesquelles nos vêtements sont fabriqués. Les députés demandent que les droits sociaux et du travail des travailleurs du textile soient respectés partout dans le monde.

Le secteur de l’habillement et du textile représente près de 3 billions d’euros dans le monde. La plupart des vêtements vendus en Europe sont importés, dont 7 sur 10 d’Asie, une région extrêmement compétitive dans ce domaine. La quête des prix toujours plus bas et de courts délais de livraison entraîne souvent des conditions de travail difficiles voire dangereuses pour les travailleurs du textile dans les pays tiers.

Dans le secteur du textile et de l’habillement, l’Union européenne est le 2ème exportateur du monde juste derrière la Chine et également l’un des principaux importateurs mondiaux. L’industrie européenne compte dans ce secteur 173 000 entreprises qui représentent un chiffre d’affaires de 166 milliards d’euros en 2013, selon Euratex qui regroupe les industriels européens du secteur, mais elle a de nombreux défis à relever.

Les exportations du secteur habillement des 28 pays de l’Union européenne (UE) sont en majorité à destination de l’Europe : selon les chiffres d’Euratex, elles représentent 64 milliards d’euros sur un montant total de 85 milliards. Par contre, dans le domaine du textile, les exportations de l’UE se font vers d’autres pays tels que les Etats-Unis et la Turquie. Pour ce qui concerne les importations de l’UE, la Chine est de loin le premier fournisseur pour l’habillement. Pour le textile, les fournisseurs de l’UE restent majoritairement européens. Signe de l’importance de l’Europe dans le secteur textile-habillement, 80% des 3,7 millions de recherches effectuées sur Europages proviennent de pays européens.

Quatre pays européens dominent. En premier lieu, il y a l’Italie, qui compte à elle seule 17 660 entreprises dans ce secteur réalisant un chiffre d’affaires de 21,9 milliards d’euros. Puis vient la France (4 570 entreprises, CA de 12,5 milliards d’euros), l’Allemagne (seulement 387 entreprises enregistrées car peu de sociétés déposent leurs comptes dans ce pays pour un CA de 11,7 milliards d’euros) et enfin l’Espagne avec 6 437 entreprises pour un CA de 5,8 milliards d’euros.