Les infirmières en soins de santé

Europe, Santé

Les soins de santé s’améliorent en Europe

Comme chaque année, l’entreprise suédoise Health Consumer Powerhouse (HCP) a publié son rapport sur l’état des systèmes de santé européens et les bénéfices qu’en tirent les patients.

En se fondant sur 48 indicateurs, pour la cinquième année consécutive, les Pays-Bas, finissent en première position, juste devant la Norvège et la Finlande, mais loin devant les autres pays analysés. Si l’organisation note une progression globale des soins procurés en Europe, mais insiste sur l’écart croissant entre les pays riches et les autres.

Les 11 pays européens qui ne parviennent pas à franchir le seuil des soins acceptables sont tous situés à l’est de l’Europe. Ce classement s’explique partiellement par la vétusté des installations. Parmi les Etats aux résultats les plus bas, se trouve la Grèce, à la 28eme position, alors que le pays est la troisième population d’Europe en matière de consommation de produits pharmaceutiques. Et pourtant, le pays dispose de la plus importante quantité de docteurs et de pharmaciens disponibles par personne, une incohérence flagrante.

Autre considération non négligeable, il faut savoir que les fumeurs coutent 1500 milliards de dollars à l’économie mondiale. Ils utiliseraient près de 6% du budget total des soins de santé. En outre, selon un rapport de l’OMS, leur comportement représenterait près de 2% du produit intérieur brut dans le monde et 40% des coûts doivent être supportés par les pays en voie de développement. Le plus grand nombre de morts se compte sur les continents européen et américain et on recense 1,4 million de victimes chez les personnes actives. On évoque une perte de 26,8 millions d’années de travail, dont 18 millions d’années à cause de décès. Le reste de la perte est dû à la maladie et à l’invalidité.

Rappelons que, dans l’Union Européenne, l’organisation et la prestation des soins de santé relèvent de la responsabilité de chaque pays membres. Le rôle de l’UE consiste simplement à compléter les politiques nationales en aidant les pays membres à atteindre les objectifs communs. La politique de l’UE dans le domaine de la santé est essentiellement basée sur la prévention, l’égalité des chances en matière de santé, des soins de qualité, la lutte contre les menaces sanitaires graves pesant sur plusieurs pays de l’UE et la lutte contre les cancers du sein et du col de l’utérus et les cancers colorectaux, passant par des programmes de dépistage dans toute l’UE. Enfin, d’ici à 2020, l’UE va consacrer près de 7,5 milliards d’euros à la recherche pour améliorer les soins de santé en Europe, dans le cadre de son programme de recherche Horizon 2020.