Diminution de l'immigration en Europe

Europe, Société

Diminution de l’immigration en Europe

Si l’année 2015 avait vu plus d’un million de migrants arriver en Europe par la Méditerranée, soit 3,3% de la population mondiale contre 2,8% en 2000, en 2016 le nombre d’arrivants est tombé à un peu mois de 355.000 personnes entrées en passant par l’Espagne, l’Italie ou la Grèce. Soit 72% en moins de franchissement illégaux notés par les autorités

Mais si le nombre de réfugiés arrivés en Europe a fortement baissé au cours de cette dernière année, le nombre de morts ou de disparus sur les routes migratoires a lui encore augmenté par rapport à 2015. Au total, 4742 personnes sont mortes ou ont disparu en passant la Méditerranée.

Les ONG sur le terrain constatent également de plus en plus d’enfants parmi les migrants. D’après les derniers chiffres officiels, 27% des migrants arrivés en Europe par la Méditerranée seraient des mineurs.

Parmi les nationalités qui font le plus de demande d’asile en 2016, on note les Syriens qui occupent la première place. Ils sont suivis par les Soudanais, les Afghans, et les Irakiens.

En dehors des migrants effectivement entrés sur le territoire européen, on note également plus de 511 000 tentatives d’y entrer illégalement enregistrées, selon le dernier rapport de FRONTEX. Il constate également que l’accord entre l’UE et la Turquie, entré en vigueur le 18 mars 2016, et la fermeture de la route des Balkans ont entraîné le quasi tarissement, dès le mois d’avril, du flux de migrants qui tentaient de rejoindre l’Europe depuis la Turquie. En 2015, 764.038 personnes avaient essayé de rejoindre l’Europe par ce canal, tandis qu’elles n’étaient plus que 130.261 en 2016.

La route de la Méditerranée centrale a été empruntée l’an dernier par 181 459 personnes, une augmentation de 17% par rapport aux 153 946 de l’année précédente. Tout comme les années précédentes, la migration illégale depuis la Libye (vers l’Italie) repose presque exclusivement sur des réseaux de trafiquants d’êtres humains.

Pour ce qui est des premiers chiffres de cette années 2017, près de 8000 tentatives d’entrer illégalement en Europe ont été déjà enregistrées.