Erasmus

Europe, Société

Le programme Erasmus fête ses 30 ans

Le programme de séjours européens, Erasmus, lancé en 1987, et qui a déjà permis à des millions de personnes d’en bénéficier, fête ses 30 ans cette année, soit une génération complète.

Depuis sa création, le programme qui ne comptait à l’origine que 15 pays, s’est élargi à 33 pays participants et 169 partenaires de par le monde. L’année de son lancement, quelque 3 200 étudiants sont partis en échange universitaire. Depuis, ce nombre a été multiplié par 65 puisque ce ne sont pas moins de 5 millions de personnes qui ont pu bénéficier du programme, dont 3,3 millions d’étudiants.

Le public concerné s’est également élargi au-delà des seuls étudiants de l’université : aujourd’hui, les élèves du primaire et du secondaire, mais également ceux des lycées professionnels ou les apprentis peuvent se porter candidats. Le montant dégagé par la commission est de plus de 400 millions d’euros, réévalué chaque année.

Aujourd’hui, 1/6 des européens partent en Erasmus et la Commission espère voire monter ce chiffre à 1/5. Cette mobilité internationale des étudiants est l’un des éléments qui permettent de juger les universités, mais aussi un gage de recherche d’emploi plus aisée. Et dans cette compétition entre universités, c’est bien l’Espagne qui tire son épingle du jeu, puisque c’est la destination  la plus plébiscitée.

Le pays de Cervantes est la destination phare pour les étudiants, en raison du faible coût de la vie et du beau temps. L’Espagne a ainsi accueilli près de 40.000 étudiants sur la période 2013-2014, selon les derniers chiffres disponibles. Elle devance sur le podium la France et l’Allemagne.

Renommé Erasmus+ en 2014, le programme bénéficie d’un budget de 16,4 milliards d’euros pour la période allant de 2016 à 2020. Les festivités célébrant ce programme à succès ont débuté ce lundi 9 janvier, et devrait se poursuivre tout au long de l’année.