Armes à feu

Europe

L’Europe veut mieux réglementer les armes à feu

Les négociations sur le contrôle des armes à feu piétinent. Défenseurs et opposants à la réforme de la directive sur les armes à feu campent sur leurs positions. Après les attentats de Paris, la Commission a présenté un projet de réforme de la législation existante sur les armes à feu.

Elle proposait l’interdiction totale des armes semi-automatiques, l’uniformisation des règles sur les fusils militaires neutralisés et l’interdiction pour les collectionneurs d’acheter des armes de guerre. Le Parlement a cependant trouvé la proposition trop ambitieuse et pas complètement développée, notamment sur l’application des nouvelles normes de neutralisation.

Si les deux camps ont concédé de modestes compromis, des différences fondamentales existent encore entre eux.  Selon certaines sources au sein de la Commission, la législation a été « fortement influencée par les lobbys des armes et des sports de tir », et l’exécutif s’est plaint du « ton agressif » de ses détracteurs.