Cybercriminalité financière

Europe, Technologie

L’Europe lutte contre la cybercriminalité financière

La lutte contre la cybercriminalité financière se poursuit en Europe. Les chiffres en croissance constante sont édifiants. Mais selon les spécialistes, la meilleure arme reste la sensibilisation des organismes bancaires et des individus contre la fraude, le détournement de fonds, le chantage et l’espionnage par voie électronique.

Les PME restent toutefois les plus exposées aux cyberattaques d’ordre financier, car  les banques et les grosses entreprises ont en majorité des procédures de protection internes déjà mises en place. Ainsi, un pirate informatique, qui espionne des échanges mails peut intervenir juste avant que la transaction ne se fasse en se faisant passer pour le vendeur et demander à l’acheteur de le payer sur un autre compte bancaire. C’est ce que l’on appelle la technique, dite de « hameçonnage » (ou « phishing » en anglais). Prudence donc. Des guides d’information existent auprès de quasiment tous les organismes bancaires européens.