Le cinéma en Europe

Cinéma

Qui est le plus accro au cinéma en Europe?

L’Observatoire Européen de l’Audiovisuel a étudié la fréquentation des salles de cinéma en Europe. Pour l’année 2015, l’organisme constate avoir enregistré 980 millions d’entrées en salles à travers les 28 Etats membres de l’union. Un chiffre qui fait de 2015 la deuxième meilleure année de la dernière décennie, +7,6% par rapport à l’année précédente.

En volume, la France, avec 206,1 millions d’entrées vendues, est le pays européen le plus cinéphile. Suivent le Royaume-Uni, l’Allemagne et l’Italie, avec respectivement 171,9; 139,2 et 107,7 millions d’entrées vendues. A l’inverse, la fréquentation est faible dans des pays comme la Roumanie (11 millions d’entrées vendues), la Grèce (9,8 millions) la Bulgarie (5,3 millions) ou Chypre (700 000 entrées).

Notons que si à l’échelle européenne, la fréquentation des salles de cinéma a augmenté entre 2014 et 2015 (+7,6%), c’est la France, pourtant en tête des pays cinéphile, qui enregistre le seul recul de fréquentation, -1,4% par rapport à l’année dernière. Dans les hausses de fréquentation les plus importantes on peut retenir la Finlande (+20,3%), le Portugal (20,1%), l’Estonie (+19%) ou encore la Hongrie (+18,3%).

Pour les films qui auront marqué l’année 2015 au box-office, on se souviendra du nouveau volet de la saga Star Wars  » Le Réveil de la Force », du dernier James Bond « Spectre », ou encore de Jurassic World et Fifty Shades of Grey.

Les belges aiment le cinéma malgré une augmentation du prix du ticket de cinéma de 33% en 10 ans (tarif moyen à 7,8 euros). Cette tendance à la hausse se confirme pour l’année 2017/2018.

Si la population belge se rendait 2,3 fois par an, en moyenne, au cinéma en 2000, cet indice est descendu à 2 en 2009. On rappellera qu’il s’agit d’un indicateur qui ne tient ni compte des tranches d’âge ni du rythme de fréquentation des spectateurs présents dans les salles.

Les années 2000 se sont caractérisées par une succession d’années fastes suivies de creux. Les variations de ces dernières années (entre 22 et 24 millions de spectateurs par an) sont notamment liées à l’offre de films et aux conditions climatiques.

Alors que la fréquentation globale des salles de cinéma dans l’Union Européenne a légèrement augmenté de 0,5 % en 2008, selon l’Observatoire Européen de l’Audiovisuel, le marché cinématographique en Belgique a reculé de 3,3% la même année.

Parmi les films les plus prisés en Belgique, on peut notamment citer en tête le film français « Bienvenue chez les Ch’tis », suivi du film belge « Loft », de 2 films américains, « Kung-Fu Panda » et « Madagascar II », et des films français « Astérix aux Jeux Olympiques ». L’année 2009 a connu une nouvelle baisse de 2,7% de la fréquentation en Belgique, contrairement à la moyenne européenne qui avait enregistré une hausse de 6,5%. Cependant la Belgique semble marquer à nouveau son intérêt pour le cinéma avec une augmentation de fréquentation de salles de 3,5% en 2015. Notons que 33 films belges depuis 1996 ont été des succès de salles en Europe.