Adhésion de la Turquie à l'Union Européenne

Europe

Le point sur la candidature d’adhésion de la Turquie

Dans les prochains jours, la Commission européenne devrait présenter son rapport sur les progrès de la procédure d’adhésion de la Turquie. Ce rapport intervient dans un contexte tendu car les politiques d’Erdoğan continuent de prendre Bruxelles à rebrousse-poil.

Au printemps dernier, lorsque l’accord UE-Turquie sur les réfugiés a vu le jour, le président turc Recep Tayyip Erdoğan faisait déjà pression sur Bruxelles. D’une part, il souhaiter laisser ouvert le processus d’adhésion à l’Union Européenne. D’autre part, il espérait aussi pouvoir accélérer la levée des obligations de visa pour les citoyens turcs.

Depuis la tentative de coup d’État à la mi-juillet, le gouvernement turc purge l’appareil d’État. Il multiplie également depuis les arrestations de journalistes et le muselage de la presse. Une réaction de l’UE se fait d’ailleurs de plus en plus attendre par rapport à ces événements. Par conséquent, la présentation du rapport de la Commission sur les progrès réalisés par Ankara en vue de son adhésion est très attendue par le Parlement Européen. A ce titre, ce dernier a rappelé que tout pays mettant en place la peine capitale s’excluait des négociations d’adhésion à l’Union Européenne.