Blanchiment d'argent

Economie, Europe

Le Parlement Européen lutte contre le blanchiment d’argent

En cette période budgétaire difficile pour la plupart des états européens, la lutte contre le blanchiment d’argent et l’évasion fiscale sont au cœur des débats dans la plupart des Etats membres de l’Union Européenne. Le Parlement Européen ne pouvait pas rester en dehors de ce débat essentiel. Il s’est donc penché sur la problématique du blanchiment d’argent pour commencer.

Afin de combattre ce phénomène, il souhaite l’enregistrement des propriétaires effectifs d’entreprises pour une meilleure gestion des transactions suspectes. Il voudrait aussi accroître la coopération transnationale, à l’image de l’unité d’investigation financière américaine. C’est ce qu’ont affirmé des experts sur l’application des lois contre le blanchiment d’argent en Belgique et en Allemagne à la commission d’enquête du Parlement sur les Panama Papers.

Selon ces mêmes experts, le blanchiment d’argent n’est pas une question fiscale. Il s’agit aussi d’une question pénale partant du postulat qu’il y a toujours derrière le blanchiment d’argent et l’évasion fiscale, le financement d’activités illégales. Ils demandent qu’une législation européenne soit rendue effective en la matière. La traçabilité des comptes bancaires notamment augmenterait aussi les taux de détection d’activités frauduleuses et la possibilité de les contrôler.