Les Innocentes d'Anne Fontaine

Cinéma, Europe

Le Conseil de l’Europe soutient le cinéma européen

Ce 10 novembre 2016 se tenait, à Strasbourg, la 17eme édition de la manifestation Etoiles et Toiles du Cinéma Européen organisée par l’Odyssée et en présence du jury composé de 12 ambassadeurs auprès du Conseil de l’Europe, de la Secrétaire Générale Adjointe du Conseil de l’Europe et du Directeur exécutif d’Eurimages.

Le fond Eurimages

Eurimages est le fonds de soutien à la coproduction cinématographique, la distribution en salles et l’exploitation institué par le Conseil de l’Europe en 1988. Depuis sa création en 1988, Eurimages a soutenu 1797 coproductions européennes pour un montant total d’environ 536 millions d’euros. Le Président du jury, Miroslav Papa, Représentant Permanent de la Croatie auprès du Conseil de l’Europe, a dévoilé le palmarès de cette 17ième édition.

Le Prix des Droits de l’Homme

Le Prix Odyssée – Conseil de l’Europe pour les Droits de l’Homme a été remis au film « Soleil de Plomb » (Zvizdan) de Dalibor Matanic, une coproduction entre la Croatie, la Slovénie et la Serbie. Ce film met en lumière trois histoires d’amour, à travers trois décennies consécutives, dans deux villages voisins des Balkans marqués par une longue histoire de haine inter-ethnique. Ce long métrage met en exergue la fragilité – et l’intensité – de l’amour interdit.

L’Ex-aequo

« Soleil de Plomb » était ex-aequo avec le film « Abluka – Suspicions » d’Emin Alper, une coproduction franco-turque qui évoque Istanbul dans un futur proche. Le film raconte l’histoire de qui Kadir purge une peine de 20 ans de prison et se voit proposer une libération anticipée. En échange, il s’engage à aider la police dans sa traque contre le terrorisme et accepte d’être leur informateur. Une fois dehors, il reprend contact avec son petit frère Ahmet, chargé par la mairie d’abattre les chiens errants de la ville. Mais entre chaos politique et obsession paranoïaque, la violence qui entoure les deux frères et la pression des autorités les entraînent dans une spirale infernale.

Le Prix de la Création Artistique

Le Prix Odyssée – Conseil de l’Europe pour la Création Artistique a été décerné au film « Les Innocentes » d’Anne Fontaine, une coproduction entre la France et la Pologne avec Lou de Laâge, Vincent Macaigne et Agata Buzek. L’histoire se déroule en Pologne, en décembre 1945. Mathilde Beaulieu, une jeune interne de la Croix-Rouge chargée de soigner les rescapés français avant leur rapatriement, est appelée au secours par une religieuse polonaise. D’abord réticente, Mathilde accepte de la suivre dans son couvent où trente Bénédictines vivent coupées du monde. Elle découvre que plusieurs d’entre elles, tombées enceintes dans des circonstances dramatiques, sont sur le point d’accoucher. Peu à peu, se nouent entre Mathilde, athée et rationaliste, et les religieuses, attachées aux règles de leur vocation, des relations complexes que le danger va aiguiser…C’est pourtant ensemble qu’elles retrouveront le chemin de la vie.

Cette 17e édition d’Etoiles et Toiles du Cinéma Européen qui a débuté le 5 octobre 2016 avec la projection du film « Youth – La Giovinezza » de Paolo Sorrentino (IT, FR, UK, CH) a permis au public strasbourgeois pendant cinq semaines de voir ou revoir une sélection de 11 coproductions soutenues par le Fonds Eurimages du Conseil de l’Europe. Elle s’est achevée ce 9 novembre 2016 avec la projection du film « Les Innocentes » d’Anne Fontaine.