Lutte contre le terrorisme

Europe, Sécurité

L’Europe lutte contre le terrorisme

Comme l’Europe a-t-elle amélioré sa lutte contre le terrorisme depuis les attentats de Paris et Bruxelles? Les états membres de l’Union n’ont jamais autant travaillé ensemble en matière de lutte contre le terrorisme, avec une coopération rarissime par rapport au passé.

Un des nouveaux outils mis en place sont ainsi le PNR (Passenger Name Record) qui recense l’identité de tous les passagers qui circulent, entrent ou sortent de l’espace aérien européen. Ils ont aussi élargi les compétences de Frontex, l’Agence européenne pour la gestion de la coopération opérationnelle aux frontières extérieures (Frontex). La réserve permanente de cette agence a également vu ses effectifs augmenter de 1500 personnes.

Si cette uniformisation de la sécurisation du continent s’est faite à une vitesse record, la sécurité semble toujours fonctionner à deux vitesses, à tout le moins à géométries variables. Certains pays d’Europe n’ont toujours pas, par exemple, de cartes d’identité biométriques. Cet absence représente une véritable aubaine pour les terroristes qui peuvent les falsifier facilement. L’Europe maintient donc la pression pour que tous les Etats membres poursuivent leur processus d’uniformisation.