Les énergies renouvelables

Environnement

L’Europe distancée dans les énergies renouvelables

Dans la course aux énergies renouvelables, l’Union Européenne se laisse de plus en plus distancer, selon l’Agence internationale de l’énergie. Dans les cinq prochaines années, elle aura pris du retard par rapport aux États-Unis et à la Chine, les deux plus gros pollueur du monde, dans le déploiement des renouvelables.

Si l’UE n’accroît pas son déploiement des énergies renouvelables, elle ne parviendra pas non plus à atteindre ses objectifs climatiques. Elle a fixé d’augmenter de 27 % la part des renouvelables d’ici à 2030. La transition énergétique mondiale s’accélère, mais l’Europe ne suit pas la cadence. Le vieux continent loupe ainsi des occasions qui pourraient profiter à l’économie, à la santé et à la création d’emplois.5

A titre d’exemple, l’année dernière, environ un demi-million de panneaux solaires ont été installés chaque jour dans le monde entier. En Chine, deux éoliennes ont été installées par heure en 2015. Sonnette d’alarme pour Bruxelles, le centre de gravité de la croissance des renouvelables semble ainsi se déplacer vers les marchés émergents.