élection de Donald Trump

Europe, Qui est qui

Election de Donald Trump, la relation Europe-USA

Nous ne pouvions passer à la trappe cette semaine, les élections présidentielles américaines. Si l’Europe a adressé ses félicitations officielles au président élu Donald Trump, la Commission européenne a tenu à souligner l’importance du partenariat stratégique entre l’Union Européenne et les États-Unis, ainsi que la nécessité de consolider les relations transatlantiques.

Le protectionisme

A la lecture des réactions craintives nombreuses des citoyens en ligne, une question s’impose néanmoins à tous les esprits: quel devenir devons-nous pronostiquer de cette élection pour l’Europe, connaissant le programme protectionniste de Donald Trump, 45eme président des Etats-Unis d’Amérique. Il y a bien évidemment les paroles, mais il y a aussi les actes, que nous attendons tous, la fièvre au ventre, mais avec le bénéfice du doute. Une victoire de Trump, est-ce le monde qui se referme davantage, certains analystes parlant même de « fusion nucléaire » quant à son élection? Si beaucoup d’observateurs estiment que Trump n’est pas la cause, mais simplement le résultat, quatre mois après le Brexit, ce serait une nouvelle avancée du nationalisme économique et du retour vers des frontières fermes et acérées.

Le commerce

Pour l’Europe, cela veut dire quoi concrètement s’il applique son programme ? Cela veut dire sans présager, moins d’exportations, surtout, dans la mesure où sa politique étrangère n’a pas joué un rôle majeur lors de sa campagne présidentielle. L’Union Européenne est dans l’expectative. Elle espère qu’une bonne coopération avec les États-Unis pourra se poursuivre. Donald Trump se montre très critique au sujet des accords de libre-échange. Il souhaite modifier l’accord de libre-échange nord-américain et a fortement critiqué le traité trans-pacifique à plusieurs reprises.

L’accord prévu avec l’Europe au sujet du partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (TTIP) n’a pas joué un rôle central non plus dans sa campagne. Il nous faut donc attendre pour découvrir quelles seront les mesures prises par la future administration Trump en la matière.

L’avenir de l’OTAN

Par ailleurs, l’OTAN est un pilier essentiel pour la sécurité en Europe. Là aussi, il est à espérer que Trump soutienne l’Europe dans sa lutte contre le terrorisme et maintienne les acquis déjà négociés. Tout est nébuleuse donc aujourd’hui.

L’homme est au pouvoir depuis quelques jours seulement et l’Europe toute entière est dans l’expectative d’une prise de position, dans une logique politique qui sera celle de Trump pour les 4 prochaines années à venir. Le Roi est Roi, vive le Roi, disait-on au Moyen-Age, gageons que cette maxime trouve ses bémols dans le respect des acquis d’une certaine modernité, sur fond de vivre-ensemble incontournable à l’Europe