Europe, Société

Les chiffres de l’immigration au sein de l’Union Européenne

Si le Royaume-Uni est plutôt circonspect avec les réfugiés, il est en revanche le pays le plus ouvert d’Europe en matière d’immigration légale extra-communautaire. Selon Eurostat, il a accueilli 630.000 immigrés en 2015 pour un total de près de 4 millions de personnes qui ont migré dans l’un des Etats-membre de l’Union Européenne. Ces données permettent aussi, dans une certaine mesure, de faire le lien entre l’immigration légale et les demandes d’asile déposées par les centaines de milliers de réfugiés fuyant les zones de conflits.

En 2015, les 28 membres de l’Union ont délivré un premier titre de séjour à 2,6 millions de personnes en provenance des pays extérieurs à l’UE, soit une augmentation significative de 12% par rapport à 2014. Parmi les motifs de délivrance d’un permis de séjour, il est à remarquer que l’emploi est celui qui a le plus progressé l’an dernier (+ 23%), conséquence de la reprise de l’activité économique dans l’UE.

Plus que l’octroi du statut de réfugié qui vaut titre de séjour pour des raisons humanitaires, le regroupement familial est le premier motif d’immigration. Sans étonnement, les demandes sont en nette augmentation en ce qui concerne les Syriens, les Irakiens ou les Soudanais.