Parlement Européen, Strasbourg

Europe, Santé

Les députés européens souhaitent harmoniser les règles des emballages alimentaires

Les députés européens veulent une évaluation plus stricte de la sûreté des matériaux en contact avec les denrées alimentaires, qui sont largement utilisés dans la vie quotidienne sous forme d’emballages alimentaires, d’ustensiles de cuisine et de vaisselle. Sont particulièrement visés: le papier et le carton, les vernis et les revêtements, les métaux et les alliages, les encres d’impression et les adhésifs. Seuls quelques-uns d’entre eux sont actuellement suffisamment contrôlés quant à leur impact sur la santé humaine.

La législation- cadre communautaire actuelle prévoit d’encadrer 17 substances, mais seulement quatre d’entre elles font pour l’instant l’objet d’une harmonisation au niveau européen. Les autres sont toujours laissées à l’appréciation des États membres. L’absence de critères harmonisés pose problème aux consommateurs, aux entreprises et aux autorités. Cela signifie que notre marché unique n’est pas unique, certains pays ayant des niveaux de protection élevés et d’autres non. Or, la sécurité alimentaire doit signifier la même chose dans toute l’Union.